La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) permet de prévoir et de répondre au mieux aux effets causés sur l'emploi par les changements internes ou externes des entreprises.

C'est une méthode pour adapter - à court et moyen termes - les emplois, les effectifs et les compétences aux exigences issues de la stratégie des entreprises et des modifications de leurs environnements économique, technologique, social et juridique.


⭐ A quoi ça sert ?

Comme évoqué précédemment, la GPEC permet d'anticiper les départs en retraite, observer l’évolution des métiers, suivre des formations pour rester toujours compétitives : de nombreuses PME font déjà de la GPEC sans la formaliser. Si une démarche de GPEC peut effrayer, il est important de savoir qu’elle peut être entièrement adaptée selon la taille de l’entreprise.


Pour une PME, la GPEC permet de :

  • faciliter le travail du chef d’entreprise ;

  • fidéliser les collaborateurs ;

  • garantir la pertinence des compétences afin qu’elles répondent aux besoins de l’entreprise

  • faire des économies.

Existe-t-il des aides pour les PME ?

Plusieurs dispositifs existent pour aider financièrement les PME souhaitant mettre en place une GPEC. C’est notamment le cas de l’aide au conseil en ressources humaines offerte par la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi. Réservée aux entreprises de moins de 250 salariés n’appartenant pas à un groupe de 250 salariés ou plus qui ne disposent pas de fonction RH structurée, elle est versée sous la forme d’une subvention.


128 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout