QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL (QVT)

Le sujet du jour : La qualité de vie au travail


Le thème de la qualité de vie au travail ( QVT ) est au coeur des discussions avec la crise sanitaire et la réorganisation du travail notamment avec la progression du télétravail. Certains employeurs repensent leur stratégie QVT afin de mieux (ré)accueillir leurs salariés après de longues semaines de télétravail et de mieux répondre à leurs nouvelles attentes. Effectivement, avec le contexte actuel, les salariés ont revu leurs priorités. A l'heure où le travail était au coeur de l'organisation de la vie quotidienne, maintenant les salariés ont tendance à rechercher un nouvel équilibre entre leur vie professionnelle et personnelle. C'est pourquoi il est important de miser sur la QVT pour donner envie aux salariés de s'investir au travail.


Comment donner envie à ses salariés de s'investir au travail ?

La (QVT) est une démarche qui concile performance de l'entreprise et bien-être individuel et collectif au travail. Le but de cette démarche est donc d'améliorer les conditions de travail, au sens large, des salariés.

L’employeur est le garant de la sécurité physique et mentale de ses salariés. Encourager les démarches QVT au sein de votre organisation fait donc partie de vos garanties. Pour améliorer la QVT des salariés, des actions peuvent être menées dans l'entreprise en s'appuyant sur les 6 piliers illustrés ci-dessous à travers lesquels on prend en compte l’ambiance, la culture de l’entreprise, les conditions de travail, le sentiment d’implication, le degré d’autonomie et de responsabilisation, l’égalité, une reconnaissance et une valorisation du travail effectué, etc.



En mettant en place des actions traitant ces différents thèmes, la QVT peut être une solution à plusieurs problèmes :

  • manque d'efficacité et de productivité

  • absentéisme

  • résistance au changement d'organisation

  • conflits

  • etc.


Comment initier une démarche QVT dans votre entreprise ?


Il n’existe pas de modèle type de démarche QVT à adopter pour les entreprises, la démarche doit être adaptée à chaque organisation et à son contexte. - Lister et hiérarchiser les problèmes : La première étape consiste à lister tous les soucis rencontrés dans l’entreprise, qu’ils soient petits ou gros, qu’ils concernent peu ou beaucoup de collaborateurs. - Analyser la qualité des solutions proposées : La démarche doit être participative. Pendant une phase de recueil des idées lors de groupes de discussion, des solutions plus ou moins réalisables vont être envisagées. Il est nécessaire d’analyser ses solutions et ses idées afin de juger de leur pertinence, leur faisabilité, leur efficacité dans le temps , et les ressources à allouer pour parvenir à leurs fins. - Sélection des solutions : Après avoir analysé correctement les différentes solutions, certaines idées doivent ressortir du lot. C’est à ce moment-là qu’il faut commencer à étudier comment les implanter, quand, avec quelles ressources et pour combien de temps.


79 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout